14 septembre 2019 | Venir d’ailleurs, Innover ici

 

Venir d’ailleurs, Innover ici. De réfugié à scientifique

Dialogue de Carlos Moreno avec le journaliste de RFI Asbel Lopez et des étudiants
Et musique en mémoire de Victor Jara.

Exposition de l’artiste peintre Olivier Duchaufour.

 

Mes toiles ou mes papiers passent dans le lavage du temps à coup de brosses, de ponçage, de jets d’eau, de surcouches de peinture et de marouflage.

La matière ainsi travaillée laisse apparaitre des cicatrices, des stigmates, des transparences sur un arrière-fond de formes géométriques.

Parfois subsistent des coups de pinceaux ou des graffitis.

Se forment alors comme des vieux murs oubliés, des fresques millénaires…

Le vécu, les saisons, l’Histoire marquent de leur empreinte la toile.

Les frictions et les coulées d’eau ont fait leur travail et voilà, après plusieurs couches successives, que naissent des œuvres noircies ou bien au contraire presque effacées .

Les ravages du temps ainsi signifiés sont momentanément figés, pétrifiés sur la toile.

Olivier Duchaufour Mes toiles ou mes papiers passent dans le lavage du temps à coup de brosses, de ponçage, de jets d’eau, de surcouches de peinture et de marouflage.

La matière ainsi travaillée laisse apparaitre des cicatrices, des stigmates, des transparences sur un arrière-fond de formes géométriques.

Parfois subsistent des coups de pinceaux ou des graffitis.

Se forment alors comme des vieux murs oubliés, des fresques millénaires…

Le vécu, les saisons, l’Histoire marquent de leur empreinte la toile.

Les frictions et les coulées d’eau ont fait leur travail et voilà, après plusieurs couches successives, que naissent des œuvres noircies ou bien au contraire presque effacées .

Les ravages du temps ainsi signifiés sont momentanément figés, pétrifiés sur la toile.

Olivier Duchaufour

 

dav

dav

 

 

X